COLLECTIF SCHIZOPHRÉNIES

Association de loi 1901

COLLECTIF SCHIZOPHRÉNIES
Dernière mise à jour : moins d'1 an (15/06/2019)

Objet : a l'issue des nouveaux statuts votés le 20 mai 2019 en assemblée générale extraordinaire, le collectif schizophrénies n'est plus une fédération d'associations, mais une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et par le décret du 16 août 1901, ouverte aux adhésions de toute personne physique et morale ; il conserve les mêmes buts, soit : 1- informer sur la schizophrénie et en parler ouvertement sans tabou, mener des actions de communication et sensibilisation ; 2 - défendre la dignité du malade et ses droits individuels ; 3 - promouvoir les recherches sur les troubles schizophréniques à la hauteur des enjeux sanitaires et sociaux posés et cela dans tous les domaines concernés, sciences biologiques, cliniques, humaines et sociales ; 4 - veiller à l'application des textes reconnaissant le droit fondamental de tout malade à être informé et soigné en toutes circonstances, y compris lorsque le malade n'est pas conscient de son état, et à la création des moyens le permettant tels que accès précoce et facile aux soins, continuité des soins, accompagnement et structures adaptées etc ; 5 - œuvrer à l'amélioration de la législation en particulier pour faciliter l'accès précoce aux soins psychiatriques des malades inconscients de leur état et permettre partout en france l'égal accès des malades aux meilleurs soins connus dans l'état des connaissances du moment (panier de soins) et aux meilleurs dispositifs favorisant le rétablissement ; 6- exiger pour chaque malade après évaluation de ses besoins, la mise en place de conditions pour une vie la plus autonome possible (ressources, logement, activités, aide à la vie sociale) et la prise en compte de l'entourage, notamment la famille, comme partie intégrante de l'accompagnement thérapeutique ; 7 - initier et promouvoir toute action de prévention, diagnostic précoce, recherche de pathologies associées, évaluation du risque de suicide, délits et actes asociaux ; 8 - défendre en justice les intérêts des personnes souffrant de troubles schizophréniques et/ou de handicap consécutif à la schizophrénie ; il concourt à la réalisation de cet objet par tous moyens ; le collectif est un outil qui aide les associations membres à atteindre leurs objectifs ; elle donne plus de force à leurs demandes et à leurs actions en favorisant l'information mutuelle, en regroupant et en coordonnant certaines de leurs activités pour atteindre les objectifs énumérés ci-dessus et pour défendre les droits moraux et matériels des patients souffrant de schizophrénie ou de troubles apparentés et ceux de leurs familles ; elle cherche l'appui des responsables politiques et des personnels soignants ; le collectif agit sur le plan national et international ; les définitions de la schizophrénie que reconnaissent le collectif et ses associations membres sont celles que reconnaissent les organismes internationaux : organisation mondiale de la santé (oms) et world psychiatric association (wpa) , c'est-à-dire les critères diagnostics de la classification internationale des maladies (cim) et du diagnostic and statistical manual of mental disorders (dsm) ; de même, le collectif et ses associations membres sont attentifs aux progrès des connaissances, notamment dans le domaine des neurosciences ; ils postulent conformément aux données scientifiques actuelles que la schizophrénie est d'abord une pathologie du cerveau
R.N.A : W751164591
Activités :
  • SANTÉ (recherche médicale )
Les activités sont choisies parmi une liste officielle consultable sur cette page.

Afin de conserver une cohérence dans le classement des associations, il n'est pas possible de choisir une activité en dehors de cette liste.

Si vous êtes responsable de cette association et souhaitez modifier les activités affichées sur votre page, vous devez choisir une ou plusieurs activités dans la liste puis nous communiquer votre choix (avec les id) en cliquant ici.

Modifications connues

Déclaration | Publication | Type 15/06/2019 | 15/06/2019 | Modification (Déclaration à la préfecture de police)  pdf
nom, objet, adresse

Nouveau nom : COLLECTIF SCHIZOPHRÉNIES
Ancien nom : COLLECTIF SCHIZOPHRÉNIES
Nouvel objet : a l'issue des nouveaux statuts votés le 20 mai 2019 en assemblée générale extraordinaire, le collectif schizophrénies n'est plus une fédération d'associations, mais une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et par le décret du 16 août 1901, ouverte aux adhésions de toute personne physique et morale ; il conserve les mêmes buts, soit : 1- informer sur la schizophrénie et en parler ouvertement sans tabou, mener des actions de communication et sensibilisation ; 2 - défendre la dignité du malade et ses droits individuels ; 3 - promouvoir les recherches sur les troubles schizophréniques à la hauteur des enjeux sanitaires et sociaux posés et cela dans tous les domaines concernés, sciences biologiques, cliniques, humaines et sociales ; 4 - veiller à l'application des textes reconnaissant le droit fondamental de tout malade à être informé et soigné en toutes circonstances, y compris lorsque le malade n'est pas conscient de son état, et à la création des moyens le permettant tels que accès précoce et facile aux soins, continuité des soins, accompagnement et structures adaptées etc ; 5 - œuvrer à l'amélioration de la législation en particulier pour faciliter l'accès précoce aux soins psychiatriques des malades inconscients de leur état et permettre partout en france l'égal accès des malades aux meilleurs soins connus dans l'état des connaissances du moment (panier de soins) et aux meilleurs dispositifs favorisant le rétablissement ; 6- exiger pour chaque malade après évaluation de ses besoins, la mise en place de conditions pour une vie la plus autonome possible (ressources, logement, activités, aide à la vie sociale) et la prise en compte de l'entourage, notamment la famille, comme partie intégrante de l'accompagnement thérapeutique ; 7 - initier et promouvoir toute action de prévention, diagnostic précoce, recherche de pathologies associées, évaluation du risque de suicide, délits et actes asociaux ; 8 - défendre en justice les intérêts des personnes souffrant de troubles schizophréniques et/ou de handicap consécutif à la schizophrénie ; il concourt à la réalisation de cet objet par tous moyens ; le collectif est un outil qui aide les associations membres à atteindre leurs objectifs ; elle donne plus de force à leurs demandes et à leurs actions en favorisant l'information mutuelle, en regroupant et en coordonnant certaines de leurs activités pour atteindre les objectifs énumérés ci-dessus et pour défendre les droits moraux et matériels des patients souffrant de schizophrénie ou de troubles apparentés et ceux de leurs familles ; elle cherche l'appui des responsables politiques et des personnels soignants ; le collectif agit sur le plan national et international ; les définitions de la schizophrénie que reconnaissent le collectif et ses associations membres sont celles que reconnaissent les organismes internationaux : organisation mondiale de la santé (oms) et world psychiatric association (wpa) , c'est-à-dire les critères diagnostics de la classification internationale des maladies (cim) et du diagnostic and statistical manual of mental disorders (dsm) ; de même, le collectif et ses associations membres sont attentifs aux progrès des connaissances, notamment dans le domaine des neurosciences ; ils postulent conformément aux données scientifiques actuelles que la schizophrénie est d'abord une pathologie du cerveau
(Ancien objet : le collectif regroupe les principales associations actives dans le domaine de la schizophrénie, afin de porter des positions et des messages communs ; chaque association membre du collectif a ses statuts et ses objectifs propres ; le collectif et ses associations membres ont notamment en commun la volonté d'œuvrer pour : 1- informer sur la schizophrénie et en parler ouvertement sans tabou, mener des actions de communication et sensibilisation ; 2 - défendre la dignité du malade et ses droits individuels ; 3 - promouvoir les recherches sur les troubles schizophréniques à la hauteur des enjeux sanitaires et sociaux posés et cela dans tous les domaines concernés, sciences biologiques, cliniques, humaines et sociales ; 4 - veiller à l'application des textes reconnaissant le droit fondamental de tout malade à être informé et soigné en toutes circonstances, y compris lorsque le malade n'est pas conscient de son état, et à la création des moyens le permettant tels que accès précoce et facile aux soins, continuité des soins, accompagnement et structures adaptées etc ; 5 - œuvrer à l'amélioration de la législation en particulier pour faciliter l'accès précoce aux soins psychiatriques des malades inconscients de leur état et permettre partout en france l'égal accès des malades aux meilleurs soins connus dans l'état des connaissances du moment (panier de soins) et aux meilleurs dispositifs favorisant le rétablissement ; 6- exiger pour chaque malade après évaluation de ses besoins, la mise en place de conditions pour une vie la plus autonome possible (ressources, logement, activités, aide à la vie sociale) et la prise en compte de l'entourage, notamment la famille, comme partie intégrante de l'accompagnement thérapeutique ; 7 - initier et promouvoir toute action de prévention, diagnostic précoce, recherche de pathologies associées, évaluation du risque de suicide, délits et actes asociaux ; 8 - défendre en justice les intérêts des personnes souffrant de troubles schizophréniques et/ou de handicap consécutif à la schizophrénie ; il concourt à la réalisation de cet objet par tous moyens ; le collectif est un outil qui aide les associations membres à atteindre leurs objectifs ; elle donne plus de force à leurs demandes et à leurs actions en favorisant l'information mutuelle, en regroupant et en coordonnant certaines de leurs activités pour atteindre les objectifs énumérés ci-dessus et pour défendre les droits moraux et matériels des patients souffrant de schizophrénie ou de troubles apparentés et ceux de leurs familles ; elle cherche l'appui des responsables politiques et des personnels soignants ; le collectif agit sur le plan national et international ; les définitions de la schizophrénie que reconnaissent le collectif et ses associations membres sont celles que reconnaissent les organismes internationaux : organisation mondiale de la santé (oms) et world psychiatric association (wpa) , c'est-à-dire les critères diagnostics de la classification internationale des maladies (cim) et du diagnostic and statistical manual of mental disorders (dsm) ; de même, le collectif et ses associations membres sont attentifs aux progrès des connaissances, notamment dans le domaine des neurosciences ; ils postulent conformément aux données scientifiques actuelles que la schizophrénie est d'abord une pathologie du cerveau)
Nouvelle adresse : 54, rue Vergniaud - 75013 Paris
(Ancienne adresse : 54 rue Vergniaud - 75013 Paris)
23/03/2004 | N.C             | Création (Déclaration à la préfecture de police)  pdf
    Signaler une modification

Actualités

Aucune actualité n'a été publiée
Vous pouvez publier vos actualités en cliquant ici