Information sur les appareils de dépistage et mesurage d'alcoolémie

Proposé par l'association ASSOCIATION NATIONALE POUR LA PROMOTION DU DEPISTAGE D'ALCOOLEMIE ET DES DROGUES I.TESTS


Le 22/09/2011

  Courriel à l’INC du 22/09/2011


 


Mesdames et Messieurs


 


Nous avons le plaisir de vous informer de la fondation de l’association I.Test dont
le dossier de presse joint vous apportera un éclairage détaillé sur notre lutte
contre la vente d’éthylotests potentiellement dangereux pour les consommateurs.


 


Notre association de professionnels experts du test s’est constitué pour promouvoir l’auto dépistage avec des moyens certifiés conformes aux normes et fiables et renforcer la lutte que nous jugeons anémiée, de la part de la DGCCRF et des DDPP, contre la vente d’appareils de type gadgets sans aucune valeur métrologique notamment sur le net.


 


Les conséquences ne sont pas sans gravité. Les appellations des instruments sont confuses et souvent non conformes mélangeant éthylotest (appareil de dépistage chimique à usage unique ou électronique classe 1 professionnel ou 2 grand public), éthylomètre (appareil de mesurage légale spécifique pour les forces de l’ordre qui remplace le prise de sang) et alcootest qui est une marque déposée
non un instrument, voir, tests alcool, dépisteur... La confusion existe souvent
aussi entre l’obligation prochaine d’avoir une éthylotest (jetable ou
électronique) dans sa boite à gants au titre de la prévention comme le gilet
jaune et l’éthylotest anti démarrage (EAD) qui sera proposé en alternative aux
sanctions pénales, voir monté plus tard en série sur toutes les voitures mais
pas avant 2020 ou 2025.


 La confusion est savamment entretenue pour brouiller les consommateurs et tromper leur confiance. Pour autant, le diagnostic délivré par le test décide de la
conduite tenue par son utilisateur qui porte une lourde responsabilité en cas
d’accident ou de simple infraction. Son test ne pouvant en aucun cas s’opposer
aux moyens de contrôles légaux. Que dirait-on d’un compteur de vitesse faux ou
d’une montre à horaires variables, d’un tensiomètre ou de tout autre instrument
de confiance jamais juste dont les écarts connus sont pourtant de l’ordre
de 30 à 50% sur ces gadgets ?


 A l’aube de nouvelles mesures obligatoires pouvant mettre en application
l’article L 234-14 du CDR et de la mise en place de moyens d’auto dépistage sur
les lieux nocturne festifs ou tous les appareils normés, dont les éthylotests
jetables à usage unique très fiables et électroniques précis seront largement
employés, il importe de relayer ces informations pour alerter et bien éclairer
les consommateurs.


Nous luttons également pour dénoncer les tests faits par prélèvements du commerce qui ne prennent pas en compte les faux positifs qui vont, certes,  dans le sens de la sécurité routière uniquement, mais qui jugent seulement les faux
négatifs dangereux. Ceci n’est pas acceptable car un éthylotest qui donne une
valeur supérieure (faux positif) à la réalité peut entrainer des sanctions
disciplinaires au travail très préjudiciables donc porté atteinte à l’intégrité
de la personne et entraver le libre exercice de son travail par défaut. De même
un diagnostic médical erroné peut avoir des conséquences lourdes dans la
relation confiante entre le médecin et le patient et sur la médicalisation
prescrite.


Enfin la confiance du public dans ces instruments de tests s’en trouve dégradée alors que des industriels sérieux invertissent à grand frais en certification et en
production de qualité (pas moins de 16800 € pour un modèle certifié en classe
2).
Il s’en suit que les produits labellisés sont ramenés au même bas niveau
par des utilisateurs qui ne font plus confiance dans les éthylotests. Un
éthylotest doit toujours être fiable, donc certifié conforme aux normes
Françaises, à la NF 227 et aux normes Européennes en cours, en France, le LNE
est seul garant de ces labels. Enfin, la certification CE n’est pas une
certification métrologique mais utilisée de manière souvent trompeuse, bien
qu’applicable en sus des certifications aux appareils certifiés.


Merci d’en informer le plus souvent possible vos adhérents et lecteurs.


Bien cordialement.


Daniel Orgeval


Président



Proposé par l'association :
ASS. NATIONALE POUR LA P…

Auteur :
Date de rédaction :

Coordonnées de l'association
ASS. NATIONALE POUR LA PROMOTION DU DEPISTAG…

Adresse :
56, rue Emile Zola
75015 Paris

Tel : 06 12 48 42 26

Ce bouton vous permet d'envoyer un message via un formulaire à l'adresse email de l'association.
Nous ne dévoilons jamais les emails que nous avons dans notre base et l'association décidera seule si elle souhaite vous répondre.

Si vous êtes responsable de cette association, nous vous conseillons de tester cette fonctionnalité et de vérifier que vous recevez bien l'email.
Si ça n'est pas le cas, vérifiez que celui-ci n'a pas été classé par erreur dans votre dossier de "spam". Dans ce cas, déclarez-le comme "non-spam" pour recevoir les futurs messages.

Si vous souhaitez changer l'email de contact ou ayez un doute sur celui-ci, vous pouvez nous envoyer un message via ce formulaire.