Broderies de rêves, religieuses et profanes

Proposé par l'association GILLES A TOUS VENTS


Du 13/09/2013 au 15/09/2013
   Gilles (28260)


Pourquoi une telle exposition croisée de toutes les Pénélope du monde ? En relisant La maison de Claudine, (récit autobiographique) la mère de l’écrivaine Colette observait attentivement sa fille. Quand sa fille Colette dessine, elle chantonne ; quand elle prend un livre, elle est égarée et se laisse imbiber par le poison de l’imaginaire ; mais quand elle brode, eh bien, attention, elle… pense. Elle devient une « petite exploratrice effrénée » : « Le bras armé du dard, point à point, piqûre à piqûre » explore « un chemin de risques de tentations ». Autrement dit, Colette pense…..Penser en brodant.  La brodeuse contrôle ses émotions avec Dickens au risque de faire des faux points dans l’ouvrage, et de se donner une contenance (Jane Austen) tout en devenant une « femme accomplie » (brode des éventails, tricote des bourses…)


C’est cette belle idée – pensée ? -  que nous avons retenue et développée à travers cette exposition : penser le rêve, le mettre en couleurs et en forme avec un raffinement parfois exquis…Pourquoi une telle exposition croisée de toutes les Pénélope du monde ? En relisant La maison de Claudine, (récit autobiographique) la mère de l’écrivaine Colette observait attentivement sa fille. Quand sa fille Colette dessine, elle chantonne ; quand elle prend un livre, elle est égarée et se laisse imbiber par le poison de l’imaginaire ; mais quand elle brode, eh bien, attention, elle… pense. Elle devient une « petite exploratrice effrénée » : « Le bras armé du dard, point à point, piqûre à piqûre » explore « un chemin de risques de tentations ». Autrement dit, Colette pense…..Penser en brodant.  La brodeuse contrôle ses émotions avec Dickens au risque de faire des faux points dans l’ouvrage, et de se donner une contenance (Jane Austen) tout en devenant une « femme accomplie » (brode des éventails, tricote des bourses…)
C’est cette belle idée – pensée ? -  que nous avons retenue et développée à travers cette exposition : penser le rêve, le mettre en couleurs et en forme avec un raffinement parfois exquisBroder, c’est penser l’humanité autrement. Forme d’universalisme, donc, qui préside à l’esprit de l’exposition de broderies religieuses et profanes, ouzbèques, kalash, maya, chinoises, vietnamiennes, indiennes. Elles ont été inaugurées par le brodeur Philippe Velin, présentées par l'ethnologue Alain Breton spécialiste de la culture maya. J. Hervé.



Proposé par l'association :
GILLES A TOUS VENTS

Auteur :
Date de rédaction :

Coordonnées de l'association
GILLES A TOUS VENTS

Adresse :
mairie, place de l’Eglise,
28260  Gilles


Ce bouton vous permet d'envoyer un message via un formulaire à l'adresse email de l'association.
Nous ne dévoilons jamais les emails que nous avons dans notre base et l'association décidera seule si elle souhaite vous répondre.

Si vous êtes responsable de cette association, nous vous conseillons de tester cette fonctionnalité et de vérifier que vous recevez bien l'email.
Si ça n'est pas le cas, vérifiez que celui-ci n'a pas été classé par erreur dans votre dossier de "spam". Dans ce cas, déclarez-le comme "non-spam" pour recevoir les futurs messages.

Si vous souhaitez changer l'email de contact ou ayez un doute sur celui-ci, vous pouvez nous envoyer un message via ce formulaire.

Coordonnées

mairie, place de l’Eglise,
28260 Gilles